Catégorie mère de Ray Bradbury Ray Bradbury roman et biographie de l'auteur Ray Douglas Bradbury est né le 22 août 1920, Il est un écrivain américain qui est devenu la référence du genre de l'anticipation. Il est particulièrement connu pour ses Chroniques martiennes écrit en 1950 et surtout son roman dystopique : Fahrenheit 451.

Chroniques Martiennes
Chroniques Martiennes par Ray BradburyEntre science-fiction et roman social ou la poésie n'est pas absente. Chroniques martiennes est véritablement un roman qu'il faut découvrir.
Ce roman a été porté sur le petit écran en 1980 dans une mini série de 3 épisodes avec un vedette Rock Hudson. Mais cette adaptation ne rend pas hommage à ce roman.

"Si on ne peut avoir la réalité, un rêve vaut tout autant." Ray Bradbury, Chroniques Martiennes.

Écrites dans les années 1940 et publiées en 1950, les chroniques martiennes décrivent l'arrivée de l'homme sur Mars entre 1999 et 2026 : le débarquement houleux des premières expéditions, l'installation des pionniers (les solitaires, puis les laissés pour compte, pauvres et reclus de la société, pour qui Mars apparait comme un nouveau départ), la gangrène de la colonisation et enfin l'abandon de la planète à sa solitude glacée.

Plus qu'un roman, chroniques martiennes est avant tout une collection de petites histoires, "une série de pensées martiennes, d'apartés shakespeariens, de songeries vagabondes, de visions nocturnes, de rêveries d'avant l'aube". Pour assembler ce recueil, Bradbury a écrit plusieurs petits textes sensés faire la liaison entre les différents récits, ce qui explique le style parfois désarticulé, hétéroclite de l'ensemble. Pour apprécier pleinement la lecture, il est important de garder à l'esprit que chroniques martiennes n'est pas vraiment un roman, mais plutôt une compilation de nouvelles.

Si la première partie du récit peut indubitablement être qualifiée de science-fiction, les autres semblent se rapprocher de plus en plus de nos tristes réalités sociales, pour ne rejoindre l'imaginaire qu'à la fin, dans une nouvelle aux émouvants accents prophétiques.

Chroniques martiennes est un livre riche, Certains thèmes développés dans plusieurs nouvelles ont depuis été abondamment repris dans de nombreux films ou romans. Ainsi, la terraformation de Mars est évoquée par l'intermédiaire du personnage de Benjamin Driscoll, qui s'est donné pour tâche de semer aux quatre vents des graines d'arbres.

"J'ai toujours voulu voir un Martien, dit Michael. Où ils sont, p'pa ? Tu avais promis.
- Les voilà", dit papa. Il hissa Michael sur son épaule et pointa un doigt vers le bas.
Les Martiens étaient là. Timothy se mit à frissonner.
Les Martiens étaient là - dans le canal - réfléchis dans l'eau. Timothy, Michael, Robert, papa et maman.
Les Martiens leur retournèrent leurs regards durant un long, long moment de silence dans les rides de l'eau...


L'HOMME ILLUSTRE
L'HOMME ILLUSTRE Par Ray BradburyUn recueil de nouvelles intéressant, ni plus ni moins. On y trouve du bon comme du moins bon. Pour le bon, on peut dire qu'il s'agit bien de SF ce qui n'est pas toujours le cas pour les livres de Bradbury édités dans la collection Présence du futur (je pense notament aux nombreuses nouvelles sur les irlandais). Les histoires sont originales ce qui est certainement l'une des caractéristiques principales de l'auteur.

En revanche, je déplore un peu l'absence de son style bien particulier plein d'images et de métaphores (même s'il faut parfois réfléchir 15 jours pour comprendre une phrase) qui laisse place à une écriture plus conventionnelle (pour ne pas dire plus banale). A noter aussi la présence de la nouvelle intitulée Kaléïdoscope que je retrouve pour la troisième ou quatrième fois (cette fois-ci je n'ai même pas pris la peine de la lire mais, mea culpa, j'avoue ne pas avoir pris la peine de chercher qui a été le premier à l'éditer).

Un livre qui ne restera pas dans les anales mais qui n'en est pas moins plaisant.

Ce n'est pas un homme comme les autres : son corps est recouvert de tatouages, une vingtaine d'images fabuleuses qui racontent autant d'histoires. Et cet homme n'a qu'une envie, se venger de la femme qui l'a affublé de cet étrange signe particulier. Une terrible malédiction qui attend une ultime victime... puisqu'il reste une place vacante dans le dos de l'homme illustré. Vingt récits liés, à fleur de peau, qui n'ont pas fini de nous surprendre.

Dix-huit nouvelles très poétiques formant une chronique insolite autour d'un personnage haut en couleurs (c'est le cas de l'écrire puisqu'il est tatoué du front aux orteils) dont chacun des tatouages est le souvenir d'une situation intemporelle et mystérieuse. C'est donc l'homme-livre, le folklore ambulant, le témoin imprégné d'une myriade d'aventures qui nous promènent dans toutes les dimensions de l'espace et du temps.
Yopla section services Recherche